Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

AD ASTRA T02 - VOL02

Code EAN13 : 9782355926815

Auteur : KAGANO MIHACHI

Éditeur : KI-OON


   Disponible

Revue de presse

Sous l'égide de leur nouveau commandant Hannibal, fils d'Hamilcar, Rome commence à nouveau à trembler. Cherchant à contrer l'avancée carthaginoise en prenant la direction de Massilia, les troupes de Publius Cornelius Scipion sont prises de vitesse par Hannibal, qui, contre toute attente, et aidé par des guides qu'il a réussis à ranger de son côté, a pu traverser les Alpes. L'ennemi s'approche alors dangereusement de Rome, et les légions romaines partent à sa rencontre sur les rives du Tessin. Mais Rome n'a pas encore conscience de tout le danger que représentent les troupes de Hannibal, et se fait écraser par la stratégie du général carthaginois, au cours d'une bataille, dont Publius Cornelius Scipion, sauvé de justesse par son fils, ressort toutefois blessé.
Rome a à présent conscience du danger, et doit à tout prix stopper la progression carthaginoise. Loin des troupes peu organisées du Tessin, c'est une armée beaucoup plus solide, l'armée régulière, qui est envoyée au front devant la Trébie. Pour remplacer Publius Cornelius Scipion qui est convalescent, c'est Tiberius Sempronius Longus qui pend la tête des troupes. L'homme est ambitieux, mais son ambition pourrait bien se retourner contre lui et ses hommes, car en face Hannibal a mis au point une nouvelle stratégie implacable...

Après une première bataille qui donnait déjà une bonne idée de l'importance stratégique et de la violence de la confrontation s'annonçant entre Rome et Carthage, ce deuxième volume intensifie les choses avec une nouvelle bataille autrement plus organisée, plus sanglante encore, et plus longue puisqu'elle occupe l'essentiel du tome. Emmenée par Tiberius Sempronius Longus, homme impulsif, agressif et ambitieux, mais néanmoins très bon meneur d'hommes, l'armée romaine, bien plus impressionnante qu'au bord du Tessin, avance avec confiance pour réduire à néant la menace carthaginoise, sans se douter de la stratégie de Hannibal qui est sur le point de se refermer sur elle...
Mihachi Kagano nous plonge avec beaucoup de talent dans cette nouvelle bataille, et nous montre très bien les différentes étapes de la stratégie de Hannibal, qui va retourner en sa faveur une situation délicate face à l'a redoutable armée régulière romaine. Cela passe plusieurs étapes, que l'auteur amène avec une grande clarté : provocation des hommes romains, passage par le fleuve glacial pour réduire la combativité des fantassins, entrée en jeu des frondeurs puis des éléphants, encerclement... chaque étape est mise en scène avec force, et le trait du mangaka gagne déjà en précision. Le rendu s'avère assez profond, les petits couacs graphiques du tome 1 s'amenuisent déjà, et certaines doubles pages sont particulièrement impressionnantes en nous présentant de larges vues sur les armées ou quelques phases importantes de la bataille. Kagano nous immerge au plus près de la bataille, et le résultat et dense et immersif.
La bataille est également l'occasion de voir un peu plus certains personnages secondaires, des hommes qui auront probablement un rôle important à jouer. Chez les hommes de Hannibal, on note le bras droit Silenos, Magon le frère de Hannibal, ou encore Maharbal, fier guerrier redoutable, sans pitié et plutôt impétueux. Du côté des Romains, le camarade de Scipion l'Africain Marcus reste encore discret, mais Caius prend un petit peu plus d'importance en jouant un rôle crucial après sa capture par Carthage.

Malgré l'intensité du récit, il reste néanmoins quelques couacs, à commencer par la facilité de certains rebondissements. On peut franchement se demander comment Caius, qui était encore un ennemi de Carthage peu de temps auparavant, peu se retrouver si facilement seul, ayant tout le loisir d'entendre certaines stratégies carthaginoises puis s'échappant sans gros problème par la suite. Sans oublier la petite note d'humour autour du bon esprit et du mauvais esprit qui l'animent, qui fait un peu tache dans le contexte sérieux... Il reste également une petite déception vis-à-vis de la stratégie grossière mise au point par Scipion pour sauver ce qui peut l'être : la façon dont il met au point rapidement ce petit subterfuge est séduisante, mais la base repose sur un petit rebondissement très facile. Quoi qu'il en soit, cela affine encore un peu plus la future confrontation entre les deux grands héros de la série, puisqu'après l'intérêt pour Hannibal de Scipion qui a compris d'emblée toute la dangerosité de ce subtil ennemi, c'est au tour du général carthaginois de remarquer qu'il existe, dans la horde d'ennemis romains, un être peut-être capable d'égaler sa ruse.
Enfin, il y a de quoi être un peu irrité par la tendance de certains personnages à être trop poseurs, que ce soit pendant la bataille après celle-ci lors du conseil du Sénat. Conseil qui, par ailleurs, s'avère très intéressant, puisqu'il faut à tout prix trouver un moyen de mettre de côté les embrouilles personnelles des hauts placés romains, et que pour ce faire, il ne faut pas hésiter à faire quelques sacrifices, comme l'a bien compris le dénommé Maximus...

Avec une bataille clairement plus intense que la première et un contexte très bien expliqué, ce deuxième tome d'Ad Astra peaufine la série et le style de Mihachi Kagano, auteur qui, pour une première série, bluffe déjà. La suite promet d'être très intéressante.

(Critique de www.manga-news.com)
  • Code EAN13
    9782355926815
  • Auteur
  • Éditeur
    KI-OON
  • Genre
    MANGAS - Seinen
  • Date de parution
    12/06/2014
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    204 g
  • Hauteur
    183 mm
  • Largeur
    134 mm
  • Épaisseur
    19 mm
Aucun événement lié
Pas de critique