Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

LA DYNASTIE DONALD DUCK - TOME 01 - 1950/1951 - SUR LES TRACES DE LA LICORNE ET AUTRES HISTOIRES

Code EAN13 : 9782723480185

Auteur : BARKS CARL

Éditeur : GLENAT


   Disponible
Surnommé par ses fans "l'Homme des Canards", Carl Barks a inauguré tout un univers extraordinaire proposant rires et émotions à des millions de lecteurs. Parmi les très nombreuses planches nées de son imagination, nous trouvons de véritables chefs-d'oeuvre intemporels. Pour la première fois en France avec l'Intégrale Carl Barks, les trésors de cet auteur exceptionnel sont ici réunis de manière chronologique et complète en 24 tomes.
  • Code EAN13
    9782723480185
  • Auteur
  • Éditeur
    GLENAT
  • Genre
    Comics - Patrimonial (Disney, Peanuts..) & Strip
  • Date de parution
    15/12/2010
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    1010 g
  • Hauteur
    248 mm
  • Largeur
    175 mm
Aucune actualité liée

Lorsque j'étais enfant, je lisais le journal de Mickey. Dans ce journal il y avait évidement des histoires de la célèbre souris mais aussi des histoires du non moins célèbre canard : Donald.
Je dévorais tout le magazine mais lorsque je le relisais, c'était toujours les mêmes histoires. Des histoires où il se passait plus de choses, ça allait plus loin que de simples gags. Les personnages me passionnaient, ils avaient tous un véritable rôle, une véritable identité. Picsou le milliardaire avare, hargneux et hyper actif, Donald, éternel chômeur, looser magnifique toujours en quête de petits boulots. Ses neveux, Riri, Fifi, Loulou, canetons ingénieux, débrouillards  appartenant aux Castors Juniors, sortent de scouts aventuriers. Gontran, le canard chanceux et exaspérant, les Rapetous vilains retords, Géo Trouvetou, l'inventeur farfelu. Et puis, enfant, on y croyait presque à ces histoires. Il y avait une ville, DonaldVille, il y avait la campagne plus loin, la ferme de grand mère Donald, il y avait le coffre géant de Picsou, il y avait... Il y avait une vraie famille dans un vrai lieu.
Beaucoup de ces histoires étaient exotiques. On partait à travers le monde, on abordait des histoires de légendes (Ulysse, l'Eldorado, etc.), on croisait des maharadjahs tous plus riches les uns que les autres, on flirtait avec le fantastique (les œufs cubiques, les harpies, le monstre du loch Ness,) on... on rêvait.
Des années plus tard je voulu savoir qui était le créateur de ces scénarios éblouissants, et je trouvais ce nom magique : Carl Barks. C'était lui qui avait enchanté mon enfance. Aussitôt j'entrepris de retrouver tous les numéros du Mickey français de 1946 à 1970 afin de posséder toutes les histoires du génial créateur. Heureusement je ne menais pas cette action jusqu'au bout, car j'aurais des milliers de journaux sur mes étagères, et parce qu'enfin, les éditions Glénat viennent de publier, en vingt quatre tomes, l'intégrale de Carl Barks.
Vingt quatre tomes ! Commentés, expliqués, annotés, un pur chef d'œuvre, un... Un incontournable !

Cric

Librairie auteur de la critique : Momie Grenoble

Tout le monde connaît Donald, ce canard souvent colérique et fougueux qui oublie régulièrement d’enfiler un pantalon. Mais peu peuvent se vanter d’avoir lu l’intégralité de l’œuvre de Carl Barks, véritable auteur de génie, réputé pour ses aventures et la création de personnages emblématiques tel l’Oncle Picsou.
Pour faire simple, Donald c’est de l’action, de l’humour, mais c’est surtout un pont avec le passé. Une envie de découvrir le Grand Ouest et sa ruée vers l’or ? Pas de soucis. Un désir d’explorer les confins gelés du monde ? Il suffit de s’installer confortablement et de tourner les pages. Vous pensiez que c’était fini ? Comment ne pas parler du fantastique Donald et de ses extraordinaires aventures en compagnie de ses trois neveux, castors juniors, Riri, Fifi et Loulou ? Qu’il soit mouillé jusqu’au cœur des mystères de l’Atlantide, à la recherche du Hollandais volant ou à tenter de contrecarrer les plans de la sorcière Miss Tick, il n’abandonne jamais.
Alors oui, bien sûr, le personnage n’est plus tout jeune, mais Donald fait partie de ces intemporels auxquels on s’attache. Ce canard est bourré de défauts, sa colère prenant souvent le dessus, mais, malgré tout, notre seul désir à la fin de chaque aventure est que ce dernier s’en sorte car sous ses plumes se cache un véritable héros comme on en voit peu.

Quentin 

Librairie auteur de la critique : Momie Clermont-Ferrand