Détail du produit

LE TROISIEME TESTAMENT - TOME 01 - MARC OU LE REVEIL DU LION

Code EAN13 : 9782723423250

Prix unitaire (TTC)

13.90 €



Disponible

Auteur: DORISON/ALICE

Il est incontestable que la série Le Troisième Testament est une révélation, dans tous les sens du terme. D'abord parce qu'il nous fait découvrir deux jeunes auteurs (ils sont nés tous les deux en 1976) dont le talent aux qualités plus que prometteuses est d'une étonnante maturité. Ensuite, parce que les thèmes abordés offrent un champ d'une telle richesse que l'on peut se dire que nos compères ont de quoi construire, dans les quelques années qui viennent, grâce à leurs qualités, une saga époustouflante, belle comme une cathédrale de style gothique flamboyant. C'est vrai que le contexte historique de la série qui aborde les troubles religieux lors d'une période située à la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance correspond à une charnière du développement de la foi en Occident. Les textes sacrés ramenés de Palestine par les Croisés, comme ceux que s'échangent les lettrés juifs, musulmans et chrétiens d'Espagne et d'Italie, mettent en évidence la grossièreté des faux fabriqués par l'Église et obligent celle-ci à se réformer sous les coups de boutoirs des hérésies, souvent construites sur des revendications légitimes, et des schismes qui se profilent et qui diviseront la chrétienté dans les siècles à venir. Un paysage politique incertain dans lequel se révèle l'Histoire grâce à la redécouverte des langues mortes oubliées comme le grec, le latin et l'hébreu anciens. Un bouillonnement intellectuel fabuleux où se forge la civilisation occidentale.

On sent les auteurs fascinés par le Nom de la Rose de Umberto Ecco, au point que leur héros, le comte de Marbourg, revêt quelque peu les traits de Sean Connery, héros du film adapté du roman par Jean-Jacques Annaud. Mais le sens du rythme de Xavier Dorison, et les fabuleux cadrages d'Alex Alice, ne nous font pas oublier qu'il s'agit avant tout d'une (bonne) BD d'aventure. --Didier Pasamonik

Code EAN13 9782723423250
Auteur DORISON/ALICE
Éditeur GLENAT
Genre BD (Franco-Belge) - Esotérique
Date de parution 25/06/1997
Support Broché
Description du format Version Papier
Poids 610 g
Hauteur 320 mm
Largeur 240 mm
Aucun événement lié à cet article

Le Comte Conrad de Marbourg est un inquisiteur au lourd passé qui, pour échapper à l’Eglise qui l’a autrefois condamné à mort, vit reclus depuis le jour de son exécution. En 1306, vingt ans après sa disparition, il est contacté par son ami de toujours, l’archevêque Charles d’Elsenor, pour enquêter sur le massacre commis dans un couvent de moines franciscains situé à Veynes. Les frères de Veynes travaillaient alors sur la traduction de parchemins indiquant la cachette d’un Troisième Testament. La découverte de ce Troisième Testament présente une véritable menace car son contenu pourrait bouleverser le dogme établi par la chrétienté et permettre à son détenteur d’obtenir le savoir ultime et le pouvoir absolu sur les autres croyances. En conséquence, la quête du Troisième Testament suscite de nombreuses convoitises, bien que la route qui y mène soit parsemée d’embûches. Ces convoitises provoqueront d’ailleurs l’assassinat de Charles d’Elsenor. Bien qu’au départ peu ému par le destin tragique des frères de Veynes, Conrad de Marbourg est maintenant bien déterminé à partir à la recherche du fameux testament afin de retrouver les assassins de son ami et comprendre les raisons de sa mort. Ce désir de vengeance, il le partage avec Elisabeth, la fille adoptive de Charles d’Elsenor. La jeune femme décide donc de l’accompagner et d’élucider avec lui les mystères qui entourent le Troisième Testament et le destin qui le lie à son pire ennemi, le Comte de Sayn.

Un dessin de qualité, des personnages charismatiques, des décors grandioses, une ambiance de cloître qui rappelle Le Nom de la Rose d’Umberto Eco… A cela vous ajoutez une dimension à la fois apocalyptique et fantastique… Et vous obtenez la référence ultime en matière de polar ésotérique en bande dessinée.

Librairie auteur de la critique : Momie.fr