Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

PTSD

Code EAN13 : 9791033509530

Auteur : SINGELIN GUILLAUME

Éditeur : ANKAMA


   Disponible
Résumé :

Ancienne tireuse d'élite dans une guerre fictive passée, Jun se retrouve maintenant sans-abri et en colère, comme beaucoup d'autres vétérans. Brisée physiquement et mentalement, hantée par ses souvenirs, elle n'accepte l'aide de personne. Si la drogue semble être la seule chose l'aidant à atténuer sa douleur, les gangs qui contrôlent les vétérans en leur fournissant des médicaments sont endémiques.
Jun se retrouve alors au milieu d'une autre guerre qu'elle tente de mener seule.
  • Code EAN13
    9791033509530
  • Auteur
  • Éditeur
    ANKAMA
  • Genre
    BD (Franco-Belge) - Aventures Ados & Adultes
  • Date de parution
    01/03/2019
  • Support
    Relié
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    916 g
  • Hauteur
    278 mm
  • Largeur
    199 mm
  • Épaisseur
    24 mm
Les 6 et 7 avril passez un week-end de folie au Hero Festival à Grenoble.
Du
07/04/2019
au 07/04/2019
Lire la suite

Emilie, libraire à Chambéry :

De retour d'une guerre qui lui a volé sa vie, ses derniers amis ainsi que son œil droit, Jun croupit à présent seule dans les ruelles de sa ville, devenue comme beaucoup d'autres addict aux médicaments qui sont ses seules échappatoires.

Décidée à rester en dehors des problèmes, la jeune femme reprend pourtant les armes lorsqu'elle réalise qu'un réseau de trafiquants profite de la détresse des vétérans comme elle pour s'enrichir dans le commerce de médicaments.

Si PTSD se présente comme une histoire de très grande qualité, c'est d'abord parce que son sujet est original, et n'épargne rien à son lecteur des affres du choc post-traumatique, en amenant régulièrement son héroïne à plonger dans les profondeurs du manque, de la violence et de la dépression.

Le véritable tour de force du récit est alors de partir de ce point de départ sordide pour devenir une ode à la bienveillance et la confiance envers l'autre, en présentant notamment des personnages qui soutiendront Jun dans sa lente rémission, sans jamais frôler le tire-larme ou le facile.

PTSD ne sonne ainsi jamais faux, et renvoie un propos d'ensemble aussi admirable et puissant que le dessin de Guillaume Singelin, qui compose une nouvelle fois un monde où le détail et la couleur fourmillent dans des inspirations clairement nippones.

Librairie auteur de la critique : Momie.fr